HAND & CO Vivez le handball en notre compagnie !
Adresse
Téléphone

L'Allemagne s'offre sa finale !

Hier après-midi, l’équipe Hand & Co était à la Kindarena de Rouen pour assister à la rencontre entre la Biélorussie et l’Allemagne comptant pour le groupe C. Au terme d’un match rythmé et agréable à suivre, l’Allemagne s’est finalement imposé 31-25 et conserve la tête du groupe C avant le choc au sommet contre la Croatie vendredi.  Retour sur la rencontre.
Une première mi-temps serrée
Au terme d’une contre-attaque rondement menée par Patrick Wiencek et Uwe Gensheimer, Patrick Groetzki a ouvert les hostilités à la 41e seconde pour la Mannschaft. Emmenés par le meneur de jeu de Wetzlar Steffen Fäth, intenable hier soir, les Allemands ont vite établi un premier break pour compter jusqu’à deux buts d’avance au bout de seulement 8 minutes de jeu (3-5). C’était sans compter sur la belle résistance des Biélorusses qui reviennent au score une première fois par Dzianis Rutenka et qui va même compte jusqu’à deux buts d’avance (10-8, 16e minute) grâce à Artsem Karalek, meilleur buteur biélorusse hier avec 4 buts. Ce moment a marqué le premier tournant du match pour les hommes de Dagur Sigurdsson qui fit rentrer Silvio Heinevetter dans les buts pour remplacer un Andreas Wolff peu décisif hier (13% d’arrêts). Grâce à deux parades déterminantes de Heinevetter et une défense virile mais correcte emmenée par le duo Lemke-Wiencek, l’Allemagne recolla au score rapidement (10-10, 17e minute). S’en suivit alors un mano-à-mano entre les deux équipes qui sont finalement rentrées aux vestiaires sur un score de 16 partout à la mi-temps.
L’Allemagne à l’expérience en deuxième mi-temps
La 2e mi-temps fut plus déséquilibrée. Disposant d’une profondeur de banc plus large et donc d’une fraicheur physique supplémentaire, les Bad Boys ont creusé l’écart en début de deuxième période grâce à trois buts consécutifs de Patrick Groetzki (16-19, 33e minute). La suite de la mi-temps fut un récital du côté gauche offensif allemand, avec Uwe Gensheimer (8 buts), Julius Kuhn (5 buts, élu MVP de la rencontre) et Steffen Fäth (6 buts) qui empilèrent les buts pour donner jusqu’à 6 buts d’avance pour les Bad Boys de Dagur Sidgursson (19-25, 45e minute). Malgré une réduction de l’écart des Biélorusses (23-26, 53e minute), les Allemands ont géré leur fin de match grâce à un banc efficace et un Silvio Heinevetter décisif, et se sont finalement imposés facilement 25-31.
Cette victoire permet à l’Allemagne de conserver la tête du groupe C, à égalité de points avec la Croatie.  La rencontre entre la Croatie et l’Allemagne prévue demain dans un Kindarena qui affiche complet depuis des semaines sera déterminante pour le classement final de ce groupe.
Erwann Makouangou